Stabilisation photo

La période des fêtes d’année approche à grand pas et c’est l’occasion pour toi d’immortaliser Noël et le Nouvel An. Mais attends, sur les vidéos de l’année dernière, tu tremblais comme une feuille ?

Ta vidéo n’est pas fluide et tu as des mouvements brusques … 🤦‍♂️

Allez cette année, on TechXplique tout ce que tu dois savoir sur la stabilisation.

Qu'est-ce que la stabilisation ?

Comme la grande majorité des personnes qui veulent filmer des évènements pour en faire des souvenirs, tu dois sans doute utiliser ton smartphone pour le faire. Si c’est bien le cas, il existe une notion importante que tu dois connaître : la stabilisation.

Stabiliser son appareil c’est le maintenir dans une condition de sorte à réduire voire supprimer les vibrations et mouvements indésirables.

Par exemple quand la caméra bouge parce que tu marches en filmant, la stabilisation te permettrait de réduire les vibrations de ta marche. Ou encore de maintenir une position quand tu veux tu veux filmer un évènement.

Comment ça marche ?

Il existe 2 formes de stabilisations, la stabilisation mécanique et la stabilisation électronique.

La stabilisation mécanique

On parle de stabilisation mécanique quand il est question d’un dispositif qui agit sur le mouvement de l’appareil à stabiliser.

Là aussi il en existe 2 sortes. Le matériel intégré dans l’appareil photo et le matériel de support que l’on rajoute à l’appareil puisqu’il est externe.

stabilisation mecanique 5

La stabilisation intégrée est le plus souvent un capteur photo qui est maintenu par des électro aimants. Ces électro aimants fonctionnent comme des amortisseurs pour le capteurs.

Quand tu effectues un faible mouvement brusque, l’ordinateur de l’appareil calcule l’accélération à annuler et le retranscrit sous forme d’impulsion électrique aux électro aimants pour compenser le mouvement.

La stabilisation externe la plus simple est un trépied.

Pourquoi ? Parce qu’avec trois points de contact sur un support, l’appareil que tu utiliseras pourra tenir en équilibre tout seul.

Ce dispositif très simple convient principalement pour la prise de photo et de vidéos dans des situations où tu n’as pas besoin de trimbaler l’appareil 😉

trepied
DJI OM4

Si tu es plus un photographe ou vidéaste voire bloggeur, on te recommanderas d’investir dans un stabilisateur plus performant équipé de moteurs.

Comme tu peux le voir, le stabilisateur change de forme et a une forme de bras. L’avantage de ces stabilisateurs c’est que même si ton appareil ne présente pas de stabilisateurs interne, le stabilisateur externe s’occupera du reste.

La seule différence par rapport à la stabilisation interne est que ce n’est pas le capteur qui est stabilisé mais l’intégralité du boitier.

L’avantage de ce dispositif est que des commandes rapides sont attribués sur le stabilisateur, tu n’auras donc pas besoin de toucher (en théorie) à ton appareil une fois que la capture a commencée.

La stabilisation électronique

La stabilisation électronique s’effectue de façon logicielle est opère sur les appareils qui ne sont pas équipés de stabilisation mécanique interne. C’est le cas de la plus grande majorité des smartphones souvent d’entrée de gamme voire de milieu de gamme.

Cette forme de stabilisation est basée sur les données de l’accéléromètre (capteur de mouvements) et de gyroscope (capteur de position) qui sont ensuite traitées par des logiciels de traitement d’images.

Sur l’exemple ci-dessous, la stabilisation s’effectue à droite. On voit que l’image est donc moins saccadée et la vidéo est plus exploitable que celle de gauche… 

La stabilisation électronique est disponible généralement sur les appareils haut de gamme autant présent sur les appareils photos et caméras que sur les smartphones.

L’avantage est que, pour un utilisateurs lambda qui ne veut pas trop s’encombrer avec un stabilisateur, la stabilisation électronique pourra réduire les faibles mouvements brusques. Mais attention, ne comptes pas dessus quand tu cours comme le montre l’exemple ci-dessus.

Le charabia commercial des constructeurs

Alors oui, avoir un appareil qui possède la stabilisation c’est cool mais encore faut-il connaître son appellation … Et malheureusement les fabricants de matériels ne sont pas sur les mêmes cordes…

On va pas décrire tous les acronymes commercial ici mais on te listes quand mêmes les plus courants :

  •  IS – Image Stabilizer
  • OS – Optical Stabilization
  • OIS – Optical Image Stabilization (avec sa variante “Mega OIS”)
  • OSS – Optical SteadyShot (avec sa variante “5-axis SteadyShot”)
  • SR – Shake Reduction
  • VC – Vibration Compensation
  • VR – Vibration Reduction (eh non c’est pas la Réalité Virtuelle 😂)
 
Si tu as un des ces inscriptions sur ton appareil, penses à l’activer pour améliorer la stabilisation de tes photos/vidéos 😉

Quel matériel utiliser ?

Tout dépend de l’appareil que tu as, et malheureusement, on ne peut te proposer que des stabilisateurs mécaniques externe à ton appareil.

DJI RS2

Si tu es plus appareil photo et/ou caméra, on te recommande le DJI Ronin qui est une pointure dans le milieu de la stabilisation de boitier.

Pourquoi cet appareil ? 

C’est un excellent stabilisateur qui autorise un poids de 4.5Kg au maximum, de quoi prendre en charge un large gamme de produits équipés de leur objectifs. Il est également équipé d’un écran tactile qui permet d’accéder à des paramètres rapides et à un retour de l’appareil pour ce qui concerne les modes de suivi.

Le Ronin possède également une application qui le connecte en Bluetooth à ton smartphone ce qui te permettra de faire jusqu’à 3 réglages différents pour varier rapidement entre plusieurs mode de stabilisation sans avoir à tous reconfigurer entre 2 plans.

À notre sens, même s’il est dédié à un usage professionnel, le DJI Ronin est un excellent stabilisateur pour un usage privé et qui saura s’adapter aux futurs appareils que tu possèderas à l’avenir.

Pour les éternels utilisateurs de smartphones, toujours proposé par DJI, la série des Osmo Mobile sont un excellent choix de stabilisateur pour téléphone portable.

Intégrant la même qualité de stabilisation que les versions dédiés appareils photos, le DJI Osmo Mobile est compact grâce à sa capacité à se plier pour rentrer dans une poche de veste. La connexion s’effectue via le Bluetooth avec le smartphone et l’application propriétaire de photo regroupe différents modes intelligents que peut effectuer le stabilisateur.

Tu peux utiliser l’Osmo Mobile avec ton application de photo habituel mais les fonctions intelligentes ne seront malheureusement pas accessibles et l’appareil ne servira que de stabilisateur (son rôle premier donc).

Toutefois, si la version Osmo Mobile 4 est un peu cher pour ton budget, tu peux trouver la version Osmo Mobile 3 plus abordable et qui reste toujours très performante.

DJI OM4

"Et si je veux pas utiliser la stabilisation ?"

Si malgré la lecture de notre article, tu reste réticent à utiliser la stabilisation, ou que ne veut pas investir dans un matériel dédié, tu doit savoir maîtriser quelques fonctions de ton appareil (photo ou smartphone). Et voici quelques astuces (non exhaustives) :

  • Utiliser le mode rafale
mode rafale

Le moyen le plus simple est d’activer le mode rafale, généralement en maintenant la prise de photo. 

Plusieurs photos seront prises à la suite, généralement le plus vite possible (tous les appareils n’ont pas la même vitesse) et seront enregistrées dans la mémoire de ton appareil.

Ensuite, à toi de choisir la meilleure photo qui en résultera et de supprimer le reste 😉

  • Ne pas utiliser le zoom numérique …

Si tu dois prendre une bonne photo ou une belle vidéo, n’utilises pas le zoom… ou du moins, reste dans la limite du zoom optique de ton appareil.

Pourquoi ne pas zoomer ? Simplement parce que plus le zoom est important, et plus tu mettras en évidence les mouvements parasites de ta main ou de ton corps (exemple les tremblements).

zoom numerique
  • Maîtriser l’ISO, l’ouverture et la durée d’exposition
Apperture ISO Shutter speed

Maîtriser ces 3 paramètres te permettras d’avoir plus de liberté autant en photo qu’en vidéo. Il faut trouver le bon dosage en fonction du scénario qui se présente à toi.

Mais attention, c’est très pointue mais ça en vaut la peine car la stabilisation que tu obtiendras ne dépendra d’aucune forme de stabilisation numérique ou électronique (seulement dans le cadre de la photo hein ?).

  • Utiliser “l’Intelligence Artificielle”

De plus en plus d’appareil propose ce mode “IA” pour faciliter la prise de photo et/ou de vidéo. Ce mode est en réalité un logiciel de reconnaissance de formes et d’images qui calcule en amont la scène que tu veut filmer pour améliorer le rendu final et les paramètres de capture. Sous certaines conditions (comme la prise de photo, eh oui toujours la photo), le mode IA apporte une stabilisation logicielle plus efficace que sans l’utilisation de ce mode.

ia mode

Le mot de la fin...

Nous voila donc arrivé à la fin de cet article… On espère qu’après cette lecture, tu en sauras plus sur la stabilisation dans les grandes lignes, que cela te permettra également d’améliorer tes photos/vidéos de fin d’années comparée à celles de l’année dernière 😉

Si ce contenu t’as plus, n’hésites pas à nous faire part de tes commentaires et des tes expériences sur le sujet.

TechXpliquer est également présent sur YouTube avec d’incroyables vidéos et tu peux nous retrouver sur tes réseaux sociaux préférés.

Chez TechXpliquer, on vous mets la tech à notre sauce !

D'autres articles

La Réalité Virtuelle

Half Life Alyx, The Last of Us, Marvel’s Avenger, Cyberpunk 2077… Autant de titres qui sont récemment sortis et que tu as soit entendu parler

Vers une maison plus intelligente ?

Et ça y est, on est en 2021 😉, l’équipe TechXpliquer te souhaite nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année qui s’annonce.  Au regard de